Aujourd'hui ce n'est pas un poste drôle que je vais mettre.

Hier soir, en rentrant chez moi, j'ai été témoin d'une agression...

Agression, ce mot qui a une telle puissance et qui pourtant je trouve, ne reflette pas la gravité de la chose. Des agressions dans mon RER sont monnaie courante (insultes, vol à l'arrachée, quelques fois des bagares...) mais hier, j'ai été choquée.

Il est 17h passée quand je rentre dans le RER. Pas trop de supporter du match Allemagne-Pologne, le train d'avant en a embarqué beaucoup. Je pense pouvoir rentrer tranquillement à la maison au vu du calme reignant et m'installe en face d'une amie que je retrouve dans le wagon.

Quelques gares plus loin, les gens du train précédent (qui se retrouvaient bloqués sur un autre quai pour je ne sais quelle raison) se retrouvent tous à envahir notre train. Ils rentrent dans le calme. Mon amie dit alors "On non, il y a le mec bizarre...". Je n'ai pas compris sur le moment mais quand ce type est rentré dans le wagon j'ai vite compris de quoi il s'agissait. Il a poussé violement tout le monde. A insulté et menacé tout le wagon pendant de longues minutes. Personne ne lui prètait attention pour ne pas l'énerver encore plus et de peur qu'il sorte l'arme dont il parlait dans ses menaces.

Trois stations plus tard, alors que le temps me paraissait interminables, deux hommes l'ont attrapé et l'ont passé a tabac dans le wagon. Mon amie et moi comme d'autres gens avons fuit le périmettre tandis que tout le monde criait pour qu'ils arrêtent ça. Certains ce sont interposés pour les arrêtés. Les deux hommes ont fuit et l'autre est resté sur place, se protégeant la tête et saignant abondemment...

J'étais tellement choquée, je suis allée vers les portes comme beaucoup, certains ont même fuit le wagon, je ne voulais pas voir plus d'images horribles que celles que j'avais vues. Le signal d'alarme a été tiré, des agents SNCF et la Police sont arrivés pour évacuer le blessé en attendant les pompiers...
Cet homme nous agressait tous verbalement mais ce n'était pas la bonne façon de stopper cela. Malgré tout, la vision que nous avons de notre monde actuel nous permet de dire que nous savons pertinemment que cela arriverait forcément.

Ce que je ne comprends pas c'est comment ce fait-il que cet homme, visiblement dérangé et bien imbibé, ne soit pas dans une structure spécialisée pour le soigner ? Comment se fait-il qu'en 2016, on voyage toujours avec la peur ? Comment se fait-il que l'on puisse dire comme moi, en haut de cet article "des agressions dans mon RER sont monnaie courante", comme si c'était d'une banalité sans fondement ?

Tant de questions et aucune réponse...

J'espère en tout cas que maintenant que cet homme a été ammené à l'hopital, il sera placée dans une structure adéquate pour être soigné. Et surtout j'espère (mais cela est un euphémisme) que cela ne se reproduira pas.