Bonjour à tous et à toutes, 

Je vais vous parler d'un problème que bon nombre d'entre nous avons rencontrés dans notre carrière je pense, le jour où quelqu'un casse du sucre dans ton dos pour se faire bien valloir.

J'occupe mes nouvelles fonctions depuis plus d'un an et demi, et peu de temps après mon arrivée, j'ai eu beaucoup de conflits avec ma chef, j'ai été accusée de problèmes et d'erreurs dont je n'étais pas fautive, fliquée, régulièrement prise à partie... enfin bref, super l'ambiance. 

Alors que j'avais changé de boite pour fuir le harcèlement que je subissais par mon ancienne chef, voilà que ça recommence ici.

J'ai commencé à me méfier, à me demander si quelqu'un ne lui avait pas monté la tête et si ce quelqu'un n'était pas ma binôme. Puis je ne ravisais en me disant "mais non... pourquoi elle ferait ça ?! C'est ridicule." 

Mais le temps et un évenement en particulier m'ont fait comprendre que non, ce n'était pas si ridicule que ça...

Pendant des mois j'ai subit des critiques à tout va, les linchages en public devant mes autres collègues et tout... Et elle savait se faire bien voir ma binôme en faisant celle qui compatissait à mon désarroi.

Elle, attendait avec impatience les résultats de la promotion dont elle pourrait bénéficier (si elle remplissait les critères de la grille de sélection), persuadée que ce serait dans la poche tant que personne ne viendrait l'évincer. Parmi ces critères, il y a la gestion d'équipe, la fonction de chef, le fait d'avoir quelqu'un en dessous à chapoter quoi. 

Au vu de tout ce qui m'était reproché dans ces nombreuses choses dont je n'était pas coupable, j'ai commencé à me méfier de mes collègues et à me demander qui pourrait dire de pareilles saloperies sur moi, tout en pensant bien évidemment à ma binôme, la plus proche et la mieux placée de tous pour faire ça. 

Et dernièrement, c'est devenue vraiment une évidence :

Premièrement, elle n'a pas eu la promotion tant espérée pour laquelle elle se faisait mousser en m'écrasant auprès de la hiérarchie pour se valoriser, et deuxièmement, elle a changé de fonctions et une nouvelle venue est arrivée pour la remplacer sur son ancien poste. 

Après que la promotion lui ai été refusée, les critiques se sont un peu atténuées mais depuis qu'elle a changé de fonctions (soit depuis presque un mois), je n'ai pas du tout eu de critiques, aucunes !

Je ne comprendrais jamais ce qui lui est passé par la tête pour vouloir à ce point cracher sur mon dos pour se faire bien valoir. 

Je suis vraiment déçue et navrée limite pour elle qu'elle ai besoin de m'écraser pour se valoriser.

En tout cas, c'est l'arroseur arrosé car elle a fait tout ça pour rien. Elle n'a pas eu sa promotion et moi je suis toujours là.

En attendant je dois me débattre et trouver une solution pour améliorer mon dossier car à mon entretien annuel de l'année dernière j'ai reçu un rapport pourri sur mon travail avec une menace orale d'avertissement avec convocation chez la directrice du Pôle. Une saloperie bien sympas quand on pense a changer de collectivité. Ou comment pourrir sa carrière et ses chances d'évolution.

Maintenant je me méfierais encore plus d'elle, et de toute sa bande d'amis du boulot avec qui je pense elle a partagé pas mal de fausses rumeurs sur moi.

Garce un jour, garce toujours donc soyons prudents.

 

Et vous, ça vous est arrivés ?